9h30

Accueil des participants et ouverture de la journée.

1/ Les dimensions politiques de la mise à l’écart : le pouvoir et l’exclu.

9h45

Camille Le Fauconnier (EHESS-Ecole des chartes) : « La disgrâce d’un ministre au XVIIe siècle : une zone d’ombre, une zone grise de la société. Étude du cas de François Sublet de Noyers ».

10h15

Rémi Mathis (Paris IV-Sorbonne) : « Une trop bruyante solitude. Arnauld d’Andilly, solitaire de Port-Royal, et le pouvoir royal (1643-1674) ».

10h45

Géraldine Louis (Saint-Etienne) : « La rédaction des Mémoires du Cardinal de Retz, condition et résultat de la conversion d’une disgrâce en retraite ».

11h15

Discussion et pause.

2/ « Mondes à part » et stratégies d’écriture

11h30

Mathilde Bernard (Paris III-Sorbonne Nouvelle) : « Le Colloquium Heptaplomeres ou l’exil de la tolérance ».

12h

Mathilde Levesque (Paris IV-Sorbonne) : « Les mondes à part de l’énonciation : l’exemple de Cyrano ».

12h30

Discussion.

Repas (12h45-14h15)

3/ Les dimensions sociales du décentrement : gravitations autour du monde de référence

14h15

Karine Abiven (Paris IV-Sorbonne) : « La circulation des discours, un facteur de cohésion de la société mondaine. L’exemple du salon de Mme de Rambouillet ».

14h45

Françoise Poulet (Poitiers) : « « Comptes-tu mon esprit entre les ordinaires ? » L’extravagante mise à l’écart du moi d’Alidor dans La Place Royale et d’Alceste dans Le Misanthrope ».

15h15

Marion Lemaignan (Institut Universitaire Européen de Florence) : « Des femmes dans les lieux du collectif, trajectoires déviantes et interstices sociaux au XVIIe siècle ».

15h45

Discussion et pause.

4/ L’exil comme école du monde : relativisme et comparatisme.

16h15

Aurélien Ruellet (Tours) : « Savants et patrons en exil : le cas des royalistes anglais pendant le Commonwealth ».

16h45

Elodie Argaud (Saint-Etienne) : « Bayle, premier historien du « libertinage » ? »

17h15

Marion Brétéché (Paris IV-Sorbonne) : « De la mise à l’écart à l’écriture sur le monde : les mécanismes de l’exil aux Provinces Unies des « historiens-informateurs » (1680-1720) ».

17h45

Discussion

18h

Conclusion de la journée par Pierre-François Moreau, directeur de l’Institut d’histoire de la pensée classique (UMR 5037).

Téléchargez le programme

Publicités

One Response to “Programme de la journée d’études”


  1. […] trouvera l’argument de la journée sur cette page et la liste des intervenants sur celle-ci : les interventions sont faites par de brillants doctorants (sauf moi, terne […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s